Découvertes Adulte

Pourquoi je ne lis que des petits livres

Le coin des débats est de retour ! Aujourd’hui, je vous parle de la taille de mes livres, parce qu’il n’y a pas que ça qui compte mais quand même ! Si vous suivez assidûment ce blog, vous avez surement remarquer que je lis très peu de très gros romans. Et c’est complètement intentionnel !

Qu’est-ce que pour moi un gros roman ?

Avant de commencer à vous parler de mon expérience personnelle, un petit point sur ce que j’appelle un gros roman s’impose. Pour moi, les gros romans, ce sont ces pavés dans lesquels vous restez plongé pendant des heures et des heures et qui vous font mal au poignet à force de lire. Je considère qu’un roman est gros lorsqu’il excède les 400 pages et vous ? Chez les livres pour enfants et adolescents, je suis un peu plus souple, car les caractères sont plus gros et que parfois des illustrations sont glissées à l’intérieur du récit.

Mon amour pour les gros romans

Plus petite, j’étais une amoureuse des gros romans. Très grosse lectrice, j’était plongé la majeure partie de mon temps libre dans les pages d’énormes sagas. Tous le rayon ado de mon époque y est passé : La quête d’Ewilan, Les chevalier d’Emeraude, Harry Potter.. J’ai toujours fréquenté des bibliothèques et je choisissais mes romans à leur taille : plus ils étaient gros, plus je les empruntais. J’adorais le fait de m’immerger très longtemps dans un même univers, d’autant plus que j’étais une grosse lectrice des genres de l’imaginaire. Je voyageais à travers mes romans, je vivais des aventures palpitantes et c’était toujours un déchirement de quitter ces mondes imaginaires. Je lisais les sagas en même temps que mon petit frère et nous pouvions partager nos ressentis et nos points de vue.

Le jour où tout à basculé

En rentrant à l’université, ma vie quotidienne a évoluée. Le temps que je consacrais à la lecture a diminué et j’ai eu quelques années où je lisais très peu. J’ai repris lors de ma troisième année et j’ai voulu me lancer à nouveau dans des sagas. Mais comme je consacrais peu de temps à la lecture, je n’arrivais pas à avancer dans les gros romans et c’était très frustrant. D’autant plus qu’étant une personne curieuse, j’étais attiré par de nombreux récits ! J’ai donc décidé de n’emprunter que de romans plus petits, entre 300 et 400 pages grand maximum.

Ce choix m’a permis de me redonner envie de lire plus souvent. Lire la dernière page d’un récit que l’on a entamé est si satisfaisant ! Même s’il est parfois difficile de quitter un univers que l’on a beaucoup apprécié. De temps en temps, surtout l’été, je me plonge dans un plus gros roman mais j’ai tendance à me lacer très vite, surtout lorsque le récit est lent. Les livres que je dévore étant plus petits, je les transporte de partout avec moi sans soucis. Si je suis aujourd’hui une grosse lectrice, j’ai gardé cette habitude et j’en suis ravie !

Et vous, plutôt petits ou gros romans ?
Des avis, des suggestions, n’hésitez pas à me laisser un commentaire !

9 réflexions au sujet de « Pourquoi je ne lis que des petits livres »

  1. C’est marrant comme la taille des livres dépend de chacun·e ! Pour moi, un gros livre, c’est un livre qui fait au moins 500 pages, et encore, je dirais plutôt à partir de 600 pages (400-500 ce serait un livre de taille moyenne) ^^
    Des livres de 500 pages, je pense en lire au moins un par mois ; c’est plaisant de lire des livres courts et ça permet d’en lire plus, mais j’avoue avoir une préférence pour les livres un peu plus épais.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est clairement une question de gout personnel en effet 😉 C’est vrai que c’est plaisant d’arrêter le temps en ce plongeant dans une brique de temps en temps mais j’avoue que ça me frustre quand j’ai pas beaucoup de temps.
      C’est clair qu’il n’y a pas de définition sur gros livres et petits livres c’est pour ça que je me suis dit que ce serait sympa de préciser 😉 Avec ta définition, il est très rare que je m’aventure sur le territoire des gros livres alors 😉

      J’aime

  2. Chouette idée d’article ! Comme toi, au-delà de 400-450 pages je commence à prendre peur. En revanche, il en a toujours été ainsi. Je suis une lectrice impatiente et les histoires qui prennent trop de temps à lire me rendent dingue 😀 Il faut dire qu’au-delà du temps disponible, j’ai toujours plusieurs livres en cours (en général trois, sauf depuis l’an dernier où je ne dépasse pas les deux en-cours), donc un pavé m’obligerait soit à me consacrer à ce livre uniquement, soit me prendrait des semaines et des semaines et je ne souhaite ni l’un, ni l’autre. Par contre, je n’ai pas une politique véritable en la matière ; autrement dit, je ne choisis jamais mes lectures en fonction du nombre de pages mais je vais planifier les livres épais quand je dispose de plus de temps afin de pouvoir lire des livres plus courts en parallèle tout en ayant de la marge pour avancer dans les gros. C’est toute une organisation 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup, ravie que ça te plaise 😉 Je suis comme toi, toujours de nombreux texte sur le feu. Elle est pas mal ton organisation 😉 Moi je fais pareil avec les recueil de poésie, les albums jeunesse ou les BD. Je picore entre les pages d’un roman 😉

      J’aime

  3. Ton billet me rappelle des souvenirs. Effectivement, il y a très longtemps , j’optais pour des gros livres, 600 pages. Je ne cherche plus le pavé, les livres qui sortent actuellement, sont petits. Qu’ils soient pavés ou autres, je lis toujours autant.
    Merci pour ce rappel de souvenirs ! 😊

    Aimé par 1 personne

    1. Ravie que ça te rappelle des souvenirs 😉 Oui, je trouve aussi que l’actualité éditoriale est plutôt composée de livres courts. Pour mon plus grand bonheur !Tu as raison, c’est la meilleure solution, lire ce qui nous donne envie, qu’importe le volume 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s