Pause jeunesse

Une magnifique histoire d’amour pleine de tendresse et de poésie : Eleanor and Park – Rainbow Rowell

Tout commence dans un bus…

C’est le premier jour d’une nouvelle vie pour Eleanor. Elle prend le bus pour se rendre à son nouveau lycée. Elle vient de ré-emménager avec sa mère, après plusieurs années d’absence. Dans le bus, chacun a déjà sa place attitrée. Pas questions d’y déroger ! Eleanor ne trouve pas de place pour s’asseoir… C’est alors que Park, un garçon solitaire et secret décide de se décaler… Eleanor est trop rousse, trop ronde, trop étrange, elle devient progressivement la tête de turc du lycée. Pourtant, au fur et à mesure des trajets, Eleanor et Park vont peu à peu se découvrir, se lier d’amitié et tomber amoureux à travers leur fascination commune pour les comics. Park va alors devenir le rayon de soleil d’Eleanor, tiraillée entre sa famille conflictuelle et le harcèlement qu’elle subit à l’école. Park, quant à lui, sera prêt à tout pour sortir Eleanor de sa vie quotidienne…

Une bulle d’amour

Encore une fois, j’ai découvert ce roman lorsque j’étais dans mon ancien travail et j’avais décidé, au vue des superbes critiques que j’avais lu, de l’ajouter à ma wish list. Cela fait maintenant un petit moment qu’il y stagnait alors quand je l’ai vu passer dans mon nouveau travail, je n’ai pas pu m’empêcher de l’emprunter. Vous savez que je ne suis pas initialement friande des romances mais ce texte m’a totalement réconcilié avec ce genre.

Ce roman m’a donné un grand sourire, m’a enveloppé de douceur malgré les sujets très difficiles qu’il aborde. Nous sommes emmener dans la bulle d’Eleanor, une bulle de positivité, d’amour. La bulle qu’a crée Park et dans laquelle ils se lovent. Cette histoire d’amour est très touchante, captivante. En commençant ce livre nous sommes happé par ce qui se dessine tout en finesse, par petite touche. Malgré cette apparente lenteur, ce roman nous entraîne dans un rythme entêtant. C’est un petit bonbon, d’une douceur incroyable, un petit rayon de soleil.

Un contexte historique très intéressant

Le récit se déroule dans les années 80. Rainbow Rowell y a immiscé tout un tas de références à ces années, que ce soit en terme de comics, de groupe de rock, de style vestimentaires… Nous sommes vraiment ancrés dans le réel et les lecteurs plus âgées pourront y retrouver avec nostalgie des souvenirs passés.

Le contexte historique confronte nos personnages à des situations que nous ne pourrions pas connaitre au XXIème siècle. Pour communiquer, Eleanor et Park doivent utiliser le téléphone fixe familial puisque les téléphones portables n’existaient pas. Mais Eleanor n’en possède pas. Nos deux personnages se rêvent une vie amoureuse en dehors des temps du bus et vont baser une partie de leur histoire d’amour sur leur rêve, leurs fantasmes lorsqu’ils sont séparés l’un de l’autre.

Quand deux grands timides se rencontrent…

On a tous connu une Eleanor dans sa vie. Une personne qui était un peu différente de la masse des élèves et qui se retrouvait malheureusement harcelée et mise à l’écart. Une personne avec une famille très compliquée, une personne extravertie avec un style original… On connait tous un Park, quelqu’un de très gentil, de très sensible mais qui est un peu à l’écart à cause de sa timidité. Ces deux personnages principaux sont hypersensibles, hyper réalistes et nous pouvons tous nous y identifier.

Eleanor et Park se sont rencontrés dans le bus et c’est leur différence qui va les lier. Ils sont tous deux très réservés et ils vont se rapprocher par le biais des comics, qu’Eleanor va commencer par lire par dessus l’épaule de Park. Progressivement, ils vont commencer à échanger, d’abord des regards, ensuite des paroles et leur histoire d’amour va se construire. Les sentiments amoureux très forts de nos personnage sont distillés au compte-gouttes, avec minutie par la plume très fine de Rainbow Rowell. C’est très touchant, très poétique de voir les tous petits pas de nos personnages et ça donne vraiment envie de retomber amoureux.

Entre harcèlement scolaire et difficultés familiales…

Au delà de son histoire d’amour, ce roman aborde des sujets très durs. Le thème central est le harcèlement scolaire. Eleanor est différente. Premièrement, elle est rousse, nous connaissons tous la discrimination que peuvent subir les personnes rousses lors de leur scolarité. Ensuite, elle est ronde et c’est également malheureusement une caractéristique qui est discriminée. Enfin, elle aborde un style vestimentaire assez spécial, surement à cause du fait que sa famille n’a pas les moyens de lui payer des vêtements neufs. Elle subit les moqueries constantes de ses camarades, qui peuvent par ailleurs aller très loin, puisqu’elle se fait taguer ses livres, pousser, insulter, on jette ses affaires dans les toilettes…

Nous découvrons dans ce roman toute la hiérarchie entre les élèves, avec des personnalités très populaires qui font la loi, des suiveurs et des « parias » qui subissent. Dans un premier temps, Park constate les moqueries à l’encontre d’Eleanor mais ne prend pas parti, c’est un personnage qui rase les murs. Malgré son courage, il n’aime pas les conflits. Il préfère rester dans sa bulle, avec ses comics et ses cassettes de rock. Eleanor, comme une bonne partie des personnes harcelées, a décidé de prendre du recul par rapport aux critiques, de se laisser faire et de ne pas répliquer.

Ce roman aborde également la question de la précarité à travers le contexte d’Eleanor et de sa famille. Eleanor vit dans une famille très pauvre. Elle ne possède pas d’affaires à elle et doit partager sa chambre avec sa fratrie. De plus, le contexte familial d’Eleanor est très malsain, entre violence conjugale, alcoolisme et harcèlement moral.

Le roman en bref

Eleanor and Park est un roman hyper sensible, touchant, un véritable coup de cœur que je recommande chaudement, car il nous redonne envie de tomber amoureux. Tout en finesse et toute en justesse, il nous conte les premiers émois amoureux tout en traitant de sujets plus sombres,comme le harcèlement scolaire et les difficultés familiales.

Eleanor and Park
Rainbow Rowell
Pocket jeunesse, 2014

Ma note : ★★★★★

Vous recherchez une jolie histoire d’amour ? Vous aimerez également Nos cœurs tordus de Séverine Vidal et Manu Causse.
D’autres idées en lien avec ce roman ? N’hésitez pas à les partager en commentaire !  

6 réflexions au sujet de « Une magnifique histoire d’amour pleine de tendresse et de poésie : Eleanor and Park – Rainbow Rowell »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s