Découvertes Adulte

Une aventure dans la mythologie nordique : Le drakkar éternel – Estelle faye

Des viking et une légende

Partis naviguer en mer après avoir séché l’école, Maël et Astrid se retrouvent propulsés dans un monde peuplé de divinités Viking. Pour rentrer chez eux une seule solution : lever une étrange malédiction…

Aventure et frénésie

Voici venu le temps du premier article retour sur mes lectures pour le cold winter challenge 2021 ! Je vous parle aujourd’hui d’un roman fantastique autour de la mythologie nordique. Sa couverture colorée est une invitation au voyage. Je me suis donc lancée avec grande joie dans cette aventure pleine de promesses.

Le drakkar éternel est un concentré d’aventures où les actions s’enchaînent frénétiquement. Si nous arrivons bien à comprendre où l’autrice veut nous emmener, je trouve le tout assez simpliste. Les nombreuses pistes abordées sont très prometteuses, les différents lieux rencontrés par nos protagonistes lors de leur périples sembles incroyables, mais l’on reste sur notre fin, le rythme du roman étant privilégié face aux détails. Ainsi, tous semble trop aisé et rapide pour nos personnages qui résolvent très facilement les embûches que leur camarades viking ont mis des années à essayer de démêler.

Une dose de mythologie

Le point fort de ce roman est pour moi la question de la mythologie. Loin d’être abordée de manière obscure, elle est diluée au fil du récit et des rencontres de nos personnages. Nous entendons alors parler d’Odin, de Loki, de Fenrir… Le rôle de conteur et de tête pensante de Maël lui permet également de nous transmettre son savoir.

Une héroïne badass mais superficielle

Astrid est une héroïne badass. Elle est courageuse, pugnace et n’hésite pas à se confronter au redoutable Loki. Elle est la protectrice de Maël lorsqu’il se fait harceler à l’école mais également dans l’univers des vikings. Car Maël est plutôt l’intellectuel de la bande. Sérieux, attentif, il est également courageux. Ces deux personnages sont liés par une amitié très forte, transcendant même la distance qui les sépare.

Les personnages restent malgré tout très communs et j’ai eu du mal à m’attacher à eux. L’autrice reste ici dans la superficialité, préférant se concentrer sur l’action. Les micro-failles ne sont pas très exploitées ou sont rendues presque banales par la facilité que nos personnages ont à les résoudre.

Le roman en bref

A travers un récit où l’action est frénétique, nous sommes plongés dans la mythologie nordique. Un texte résolument enfantin et qui aurait mérité plus de profondeur.

Le Drakkar Éternel
Estelle Faye
Scrineo, 2020

Vous cherchez un roman d’aventure plein de rebondissement ? Découvrez Stella et les mondes gelés d’Alex Bell. D’autres idées en lien avec ce roman ? N’hésitez pas à les partager en commentaire !

Découvertes Adulte

Mes résolutions livresques pour l’année 2021

Cette année encore j’ai décidé de me lancer de nouveaux challenges à travers dix nouvelles résolutions livresques, je ne désespère pas d’y arriver !

  1. Lire au moins 120 livres et compter mes lectures cette année ;
  2. Lire 10 titres de ma wish list, pour enfin réussir à atteindre cet objectif ;
  3. Lire 5 texte féministe ;
  4. Lire 5 recueil de poésie ;
  5. Lire 5 ouvrages de littérature classique ;
  6. Tenir ma PAL de la bibliothèque à 10 livres ;
  7. Lire 20 bande-dessinées pour découvrir le genre ;
  8. Lire 5 titres du même auteur : j’étais passer à un doigt de valider cette résolution en 2020 ;
  9. Publier au moins un article toutes les deux semaines sur le blog ;
  10. Trouver une organisation pertinentes pour tous mes réseaux.

Et vous, quelles sont vos résolutions livresques pour 2021 ?

Actu'litté

Ma PAL pour le Cold Winter Challenge – édition 2020 !

Cold winter challenge

Le Cold Winter Challenge est de retour ! Comme chaque année j’ai donc décidé de me concocter une petite PAL, histoire de passer de jolies fêtes livresques sous un plaid avec un bon thé.

Ce challenge, probablement le plus connu de la blogosphère a lieu tous les ans du 1er décembre au 28 février. Cette année, la gestion du challenge a changé de main. L’enluminée a repris le flambeau de Margaud Liseuse et nous a fait une sélection aux petits oignons. 4 menus différents et 1 menu bonus sont proposés. Il y a plusieurs manières de valider le challenge :

  • « Une vie de lutin »: Sélectionner une sous-catégorie d’un seul menu;
  • « Flocon de neige »: Sélectionner deux sous-catégories dans deux menus au choix;
  • « Mordu de l’hiver »: Lire toutes les sous-catégories et tous les menus (sauf le bonus).
Magie de Noël

Under the mistletoe : Romance de Noël ou livre feel good qui se passe à Noël / Avent / jour de l’an

Flocon d’amour
Lauren Myracle, John Green, Alice Delarbre
Hachette , 2015

Alors qu’une terrible tempête de neige bloque le train, tous les voyageurs se retrouvent obligés de descendre à Gracetown, une bourgade perdue au milieu de nulle part. Jed, Jubilé et les autres voyageurs vont y passer un réveillon qu’ils ne sont pas près d’oublier !

Raclette : Famille / amis / secret

Le Bonhomme de neige
Michael Morpurgo
Gallimard jeunesse,

Lorsqu’il se réveille à minuit, James constate que son bonhomme de neige s’est animé ! Ensembles, ils embarquent dans une aventure fantastique.

Danse de la fée Dragée : Rêve / univers onirique / fantasy / fantastique

Le Chagrin du Roi mort
Jean-Claude Mourlevat
Gallimard jeunesse, 2009

Sur le royaume glacé de Petite terre, le roi est mort. Alex et Brisco, deux jeune frères, se retrouvent sans le savoir dans l’œil du cyclone. C’est alors que Brisco est brutalement enlevé…

Hivers mystérieux

Yule : Mythologie / légendes / divinités

American gods
Neil Gaiman
Au diable vauvert, 2002

A sa sorite de prison, Ombre se fait embauché par un mystérieux employeur dénommé Voyageur. S’avérant être en fait le Dieu Odin, le Voyageur va l’entraîner dans une guerre abracadabrante, celle des dieux contre la technologie.

Reine des Neiges : Femme de pouvoir / féminisme / sorcière

Une chambre à soi
Virginia Woolf
10-18, 2001

Classique de la littérature féministe, ce roman met en valeur les freins qui ont muselés la créativité des femmes. Il rappelle la nécessité du temps libre, de l’affirmation de soi et d’un espace rien qu’à soi.

New year, new me : Métamorphose / transformation / évolution

La peau de chagrin
Balzac
Charles Gosselin, 1831

Raphaël de Valentin est ruiné et désespéré. Un jour, en rentrant chez un antiquaire, il se voit offrir une « peau de chagrin » capable d’exaucer tous ces vœux.

Marcher ensemble dans la neige

Renne du Père Noël : Animaux / nature / écologie

I am still alive
Kate Alice Marshall
PKJ, 2020

Lorsque sa mère décède, Jess Cooper part vivre chez son père dans une cabane au milieu de la forêt. Ce dernier lui apprend les rudiments nécessaires à la survie en pleine nature. Ces enseignements vont être très rapidement utilises à Jess car de mystérieux individus vont débarquer et assassiner son père en l’abandonnant seule et sans abris.

Aurore boréale : Aventure / périple / voyage

Le Drakkar Éternel
Estelle Faye
Scrineo, 2020

Partis naviguer en mer après avoir séché l’école, Maël et Astrid se retrouvent propulsés dans un monde peuplé de divinité Viking. Pour rentrer chez eux une seule solution : lever une étrange malédiction

Carol of the bell : Roman choral / plusieurs points de vue / plusieurs personnages qui partagent une expérience commune

Les évasions particulières
Véronique Olmi
Albin Michel, 2020

En 1970, Mariette, Hélène et Sabine sont trois sœurs élevées dans un milieu modeste catholique. Toutes trois ont des rêves bien différents, mais partagent cependant le même esprit contestataire, qui va les pousser à remettre en question toute leur éducation.

Hiver obscur

Fantômes des Noël passés : Fantômes / revenants / voyage temporel / jeu avec les époques

La mer en hivers
Susanna Kearsley
Guy Saint-Jean éditeur, 2015

Afin d’y fixer le cadre de son prochain roman, Carrie McClelland se rend dans les ruines d’un château écossais. Si Carrie pense avoir une maîtrise totale de ses mots, elle va bientôt se rendre compte que ces derniers développent une vie propre, l’entraînant dans une fascinante histoire d’amour.

Frissonner sous un plaid : Horreur / épouvante / thriller / suspense

N’éteins pas la lumière
Bernard Minier
XO éditions, 2014

Christine est animatrice radio. Un soir de Noël, elle reçoit dans sa boîte aux lettre le courrier d’une femme annonçant son suicide. Persuadée qu’il s’agit d’un canular, elle décide de na pas réagir. Cependant, le lendemain, un auditeur l’accuse…

Nuit de solstice : Livre de moins de 300 pages

Fondre
Guillaume Poix
Editions théâtrales, 2020

Afin de rejoindre un territoire interdit d’accès, des jeunes gens décident de se laisser dériver sur des bouts de banquise. Une traversée au milieu des bouleversements climatiques.

Au chaud devant la cheminée

Grands enfants : Livre jeunesse

Comment le Grinch a volé Noël
Dr Seuss
Nouvel Attila, 2018

A Chouville vit un étrange personnage : le Grinch ! Et il n’aime pas Noël ! Il va donc tout faire pour gacher la fête…

Vitrine de Noël : Lecture graphique / avec des illustrations sur le thème de Noël ou de l’hiver

L’homme de la toundra
Jirô Taniguchi
Casterman, 2006

Six histoires d’hommes confrontés à la natures sauvage, dans le froid du grand nord.

Chocolat chaud : Livre qui apporte du bien-être (roman, graphique, dev perso…)

Cher Corps
Léa Bordier
Delcourt, 2019

Issue d’un travail présenté sur YouTube, cette bande-dessinée regroupe des témoignages de femmes sur leur rapport au corps.

Et vous, vous participez à ce challenge ?
En panne d’inspiration pour votre PAL, pas de panique, vous trouverez d’autres idées de lecture dans Ma PAL pour le Cold Winter Challenge – édition 2019 ; Ma Pal pour le Cold Winter Challenge – édition 2018 et Ma PAL pour le Cold Winter Challenge – édition 2017.

Découvertes Adulte

Les couilles sur la table – Victoire Touaillon

Détruire les structures

« Je crois que le féminisme n’est pas une guerre contre les hommes, mais une lutte contre ces structures qui permettent à la domination masculine de perdurer. Et donc contre ce qui, dans la construction de la masculinité (première partie) en fait un privilège (deuxième partie), une exploitation (troisième partie), une violence (quatrième partie)… Il n’y a aucune fatalité ; ce sont des questions structurelles, et les structures, on peut les défaire ou les esquiver (cinquième partie) »

Un podcast en essai

Aujourd’hui je vous parle d’une lecture que j’ai incluse après coup dans ma PAL du pumking automne challenge dans la catégorie « féminisme » puisqu’il s’agit d’un essai écrit par la journaliste Victoire Touaillon, qui anime depuis quelques années un podcast éponyme pour Binge audio sur les masculinités. Ce livre a par ailleurs obtenu le prix de l’Essai Féministe Causette. Cet essai revient sur les notions déjà abordées dans les podcasts et ajoute des inédits.

Le livre est séquencé en plusieurs thématiques, toujours construites de la même manière. Le sujet est tout d’abord développé dans différentes sous-parties. Vient ensuite s’ajouter la retranscription d’un de ses podcasts, témoignages et récits de chercheurs.

Un état des recherche sur la masculinité

Très bonne porte d’entrée autour des questions féministes, cet essai fait un sorte d’état des lieux de la question de la masculinité dans la société, sans rentrer dans les détails précis de chaque point abordés. Si vous souhaitez développer certains aspects abordés, des références incluses au fil du texte et une bibliographie à la fin du livre. Cette bibliographie est très riche en type de formats puisqu’elle présente des podcast, des lectures des documentaires…

Pour mener sa réflexion, Victoire Touaillon s’appuie sur des textes de chercheurs qu’il soient philosophes, sociologue, médecins… Elle nous partage également son expérience personnelle. Le dernier chapitre du livre présente des solutions concrètes pour lutter contre les normes imposées par la société patriarcale et tendre vers toujours plus d’égalité de genre.

Une mise en page soignée et attrayante

En plus d’être très intéressant, cet essai est très joliment présenté. La mise en page est très originale pour un essai, colorée et aérée. L’alternance de pages pleines et de colonnes donne du rythme et les illustrations un coup de frai. Cela rend la lecture d’autant plus agréable et facile.

Le texte en bref

Très joliment mis en page et très bien documenté, cet essai fait un état des lieux des réflexions autour de la masculinité. Divisé en 5 thématiques, il reprend les points principaux tout en nous guidant vers un approfondissement des sujets qui nous intéresse le plus. Un livre éponyme au podcast, superbe outil pour commencer à s’intéresser aux questions de féminisme et de masculinité.

Les couilles sur la table
Victoire Tuaillon
Binge Audio, 2019

Ma note : ★★★★★

Vous cherchez d’autres ouvrages féministes ? Lisez King kong théorie de Virginie Despentes, un des ouvrages chouchous de Victoire Tuaillon.
Des idées en lien avec ce roman ? N’hésitez pas à les partager en commentaire !

Actu'litté

Mon bilan du Pumking Automn Challenge

Après une très très longue absence, je suis enfin de retour pour un nouvel article ! En ce début de mois de décembre, je vous fait un petit bilan de mon Pumking Automn Challenge !

Rip ma PAL, je t’aimais bien pourtant

Pour cette édition, je n’ai absolument pas suivi ma PAL. Avec ce contexte de Covid, j’ai en effet besoin d’évasion complète. Je lis donc exclusivement de la SFFF. Or, dans ma PAL, j’avais inclus beaucoup de romans réalistes, très sombres pour certains. Je l’ai donc complètement changée en cours de route. D’autant plus que certaines série dont j’ai découvert le premier tome m’ont donné envie de les continuer ! C’est le cas par exemple pour Malenfer de Cassandra O’Donnel. J’ai adoré le premier tome et dévoré les deux suivants, même si j’ai moins accroché avec le troisième tome. J’ai également abandonné Celle qui marche la nuit de Delphine Bertholon. J’ai trouvé l’intrigue bien trop prévisible et surtout très longue à se mettre en place. Vous connaissez, vous l’avez lu ?

Si je dois vous conseiller une seule de mes lectures, ce serait Thornill, que je vous ai par ailleurs déjà chroniqué et dont j’ai adoré l’atmosphère.

Bonjour les BD !

Petite nouveauté cette année, des bandes-dessinées se sont ajoutées à ma PAL. Pour certaines, conseillées par une de mes collègues et pour d’autres au fil de mes découvertes. Travaillant en bibliothèque, j’en vois passer tous les jours sous mes yeux, mais j’avoue que je connais très peu ce genre. Pour autant, il regorge pépites. Je vous conseille à mon tour Les veilleurs de brumes et ses superbes illustrations toutes douces qui contrastent avec l’univers présenté.

Un bilan monstrueux

J’ai donc découvert 12 romans et 5 bandes dessinées dont seulement 4 sur les 12 de ma PAL. Bilan, cette année, j‘ai une faim de Loup-Garou ! Je n’ai pu valider qu’une sous-catégorie par menu car mes lectures n’étaient pas très variées. La plupart de mes découvertes livresques se rangeaient dans « Automne frissonnant ».

Et vous, quel est votre résultat à ce challenge ?
Vous voulez revoir en détails les règles de ce challenge ? Retrouvez l’article de présentation sur « Le terrier de Guimause« .

Pause jeunesse

Tenir debout dans la nuit – Eric Pessan

Un voyage de rêve

Lalie rêve de voyage. Lorsque Piotr lui propose de partir à New York avec lui, elle saute donc sur l’occasion. L’expérience va malheureusement vite devenir cauchemardesque…

Un roman de ma wish list

Je vous avais parlé de ce roman dans ma wish list de mars et j’attendais impatiemment son arrivée dans ma bibliothèque. Quand j’ai enfin mis la main dessus, je l’ai littéralement dévoré ! Il faut dire que ce texte très court est addictif et percutant.

Consentement et violence sexistes

Ce roman aborde un sujet d’actualité, faisant échos au combat de « metoo » ou « balance ton porc » puisqu’il nous parle de harcèlement sexuel et de consentement. Sidération, impuissance, colère, rébellion, peur, déceptions, nous suivons notre héroïne à travers une palette d’émotions, la palette post-traumatique. Les éléments décrits sont très violents, impactant. Pris dans le point de vue interne de Lalie, nous sommes nous-même traversés par la colère, choqués par la violence.

Ce roman est très réaliste, très juste, bouleversant. Nous connaissons tous une amie victime de violence sexistes ou sexuelles. Ce roman est un appel à la rébellion, un appel au « stop » au « non ».

Quand les inégalités sociales s’en mêlent

Au là du sujet du consentement, ce récit nous donne également à voir les inégalités sociales et les difficultés que peuvent affronter les familles monoparentales. Piotr est un enfant privilégié, il vit seul avec sa mère, une business woman gagnant bien sa vie. A l’inverse, la mère de Lalie gagne un tout petit salaire. Cette dernière doit donc travailler pour mettre de l’argent de côté et subvenir à ses besoins. L’opportunité de voyage que lui offre Piotr est donc une véritable aubaine pour notre héroïne, qui n’a jamais eu la chance de voyager. Mais, cette différence sociale est, sans que Lalie en ai conscience, la première pierre de l’édifice de domination que va tenter de construire Piotr autour d’elle…

La déambulation de Lalie seule dans New York met également en lumière les inégalités sociales présentes dans la ville de New-York. Loin des strass et des paillettes que notre imaginaire aime fantasmer, les rencontres nocturnes de Lalie et son œil de photographe sont sans-cesse attirés par la douleur, la pauvreté, la misère sociale, ce que nous oublions, ce que nous faisons semblant de ne pas voir.

Le courage face à la violence

Piotr est malheureusement le miroir de comportements masculins malsains. Dominant, prêt à tout pour répondre à ses désirs, insistant et violent. Il n’a aucune considération pour les sentiments de Lalie. Il confond comme certains, le « non » par le « peut-être ». Face à Lalie, il se sent supérieur, il sent qu’il a le pouvoir, financier mais aussi physique. Un pouvoir qu’il est prêt à utiliser pour arriver à ses fins..

Lalie pourrait être notre mère, notre sœur, notre cousine, n’importe qu’elle femme de notre entourage. Passionnée de photographie, elle nous partage son regard naïf sur la ville de New-York, sa beauté comme sa laideur. Elle est courageuse, téméraire. Elle n’a pas peur de s’affirmer, d’exposer son point de vu, même face à une figure d’autorité comme la mère de Piotr. Nos deux personnages sont les deux face d’une pièce, le ying et le yang.

Le roman en bref

A l’aide d’une plume puissante et percutante, ce roman nous parle de problématiques rencontrés par presque toutes les femmes dans notre société patriarcale : le harcèlement sexuel, les violences et le consentement. Il nous dresse également un portrait de New-York loin des strass et des paillettes. Un roman fort, actuel et nécessaire, qui ne vous laissera pas indifférent !

Tenir debout dans la nuit
Éric Pessan
L’École des loisirs, 2020

Ma note : ★★★★★

Vous cherchez d’autres ouvrages autour du consentement ? Découvrez Les monologues du vagin d’Eve Ensler.
Des idées en lien avec ce roman ? N’hésitez pas à les partager en commentaire !

Pause jeunesse

Une atmosphère gothique pour un roman étrange et fascinant : Thornhill – Pam Smy

Mary vit dans un orphelinat de jeunes fille. Entre les murs du manoir de Thornhill, elle subit violence et harcèlement de ses camarades. De l’autre côté de la rue, Ella observe le manoir. Un manoir mystérieux, cachant un sombre secret…

Une nouveauté pour ma PAL du Pumking Automne Challenge

Ce roman était sur la table des nouveautés de ma bibliothèque. J’ai été attirée par sa couverture et son titre mystérieux… Entièrement noir, il laisse présager une histoire très sombre. Je suis donc dit qu’il serait intéressant pour le Pumking Automne Challenge. Voilà déjà un ajout imprévu à ma PAL!

Thornill est un texte qui entretient le mystère, le suspense de la première page à la dernière. C’est un roman troublant, glaçant et violent, avec une ambiance gothique qui ravira les amateur de frissons. Le dénouement est par ailleurs superbement trouvé. Un conseil : Ne lisez pas la quatrième de couverture, car elle révèle la mécanique de construction de ce récit, qui est un des éléments les plus intéressant à découvrir.

Un roman graphique réussi !

Si ce roman fait en premier lieu peur par sa taille, il est en fait très rapide à lire car il mélange illustrations pleines pages et pages de texte. Pour parler premièrement des illustrations, nous découvrons de magnifiques noirs et blancs, qui amènent un rythme particulier au récit. Nous sommes entrainés dans des sortes de pauses, très importantes par ailleurs, car porteuses d’éléments essentiels pour la compréhension globale du récit. Le texte et les images s’imbriquent parfaitement, ce qui donne un ensemble très cohérent et attrayant.

Le récit traite de thématiques sombres comme celle du harcèlement. Mary subit un harcèlement très violent de la part d’une de ses colocataires. Les scènes dépeintes sont d’une extrème violence. L’autrice nous transmet à merveille l’angoisse de Mary, qui ne lui laisse aucun répit. Elle ne trouvera d’ailleurs aucun endroit dans son orphelinat où elle pourra être totalement tranquille. Son seul refuge, encore inviolé, est sa chambre, même si la nuit, dans le couloir devant sa porte, sa harceleuse vient l’effrayer.

2 filles, 2 journaux intimes

Dans ce récit, nous sommes plongé dans 2 journaux intimes, celui de Mary, la jeune fille harcelé et celui d’Ella. Ella vit en fait en face du manoir dans lequel habite Mary et au fur et à mesure du récit, nous suivons leur rencontre amicale. Nous ne savons pas grand chose d’elle, puisqu’elle apparait majoritairement à travers les illustrations. Nous avons simplement quelle est extrêmement seule et c’est ce qui va la pousser à essayer d’en savoir de plus en plus sur Mary.

Mary est une personne très solitaire. Elle est atteinte de mutisme sélectif. Cela l’handicape beaucoup dans son quotidien puisqu’elle n’arrive pas à communiquer avec les autres enfants de son âge, avec ses professeurs, ou encore ses éducateurs. Elle subit du coup, encore plus violemment le harcèlement, car elle n’a pas la voix pour répliquer ou dénoncer ses agresseurs. En plus de son handicap, elle est relativement différente de ses camarades. Elle aime uniquement créer des poupées. Elle décide de vêtement, visages dans son carnet puis les créées avec différents matériaux.

Le roman en bref

Alternant journal intime et illustrations, ce récit sombre et puissant nous parle de solitude, de différence et de harcèlement. Un très joli roman graphique à l’ambiance gothique, à mette entre les mains de tous les amateurs de frisson !

Thornhill
Pam Smy
Rouergue, 2020

Ma note : ★★★★★

Vous cherchez un roman sombre et captivant ? Découvrez aussi Les larmes des Avalombres d’Alexandre Chardin.
Des idées en lien avec ce roman ? N’hésitez pas à les partager en commentaire !

Découvertes Adulte

Ma PAL pour le Pumking Automn Challenge 2020 !

Pumking automomne challenge 2020 pal

Le Pumking Automn Challenge est de retour ! Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce challenge littéraire, il a lieu tous les ans, du 1er septembre au 30 novembre et le but est de lire un maximum de titres selon des thématiques proposées dans les menus par @GuimauseTerrier.

C’est ma seconde participation et cette année, j’ai mélangé SFFF et littérature contemporaine. Au vu du nombre de menus, j’ai décidé, comme l’année dernière, de me limiter à un roman par catégorie, en m’accordant bien sûre le droit d’en rajouter en cours de route ! Voici donc, sans plus tarder, les 12 textes que j’ai sélectionnés cette année !

Automne frissonant

Je suis Médée vieux crocodile : Trahison, Thriller, policier, horreur, épouvante

Couverture de "La part du fils" de Jean-Luc Coatalem

La part du fils
Jean-Luc Coatalem
Stock, 2019

Qui était vraiment Paol, un ex-officier colonial ? Que lui est-il arrivé ? Jean-Luc Coatalem part à la recherche de son grand père, arrêté par la Gestapo pour terrorisme en 1943.

Les chimères de la sylve rouge : gothique, vampire, créatures de la nuit

Couverture de "La dame au linceul" de Bram Stocker

La dame au Linceul
Bram Stoker
Actes Sud, 1996

Près de la côte de la Lance d’Ivan en mer Adriatique, des marins croisent une étrange apparition : une dame vêtue d’un linceul navigant seule dans un cercueil. Plus tard, dans un château non loin de là, le jeune Rupert St Leger voit à son tour la Dame au linceul…

Vous cherchez d’autres romans gothiques ? Je vous ai déniché une petite liste de classiques !

Les supplices de la Belladone : Un livre à la couverture noire

Neige et corbeaux par Chi

Neige et corbeaux
Zijian Chi
Editions Philippe Picquier, à paraitre le 5 mars 2020

En 1910, Harbin, une ville au nord de la Chine, est frappée par une épidémie de peste. Dans cette ville cosmopolite, les histoires s’enchevêtrent pour dessiner un paysage global de la vie dans une ville en crise.

Esprit es-tu là : fantômes, fantômes du passé, famille, historique, classiques

Couverture de "Celle qui marche la nuit" de Delphine Bertholon

Celle qui marche la nuit
Delphine Bertholon
Albin Michel, 2019

Malo, 16 ans, part s’installer dans le sud de la France avec ses parents et sa petite sœur. Sa nouvelle maison, isolée au milieu des bois est angoissante… Un jour, il va découvrir une vieille cassette audio qui pourrait bien le mettre sur la piste du secret qui hante sa maison…

Automne douceur de vivre

Il fait un temps épouvantail : Halloween, samhain, automne

Légendes d’automne
Jim Harrison
10-18, 1985

Ce recueil présente trois longues nouvelles explorant la psyché humaine : vengeance et obsession, métamorphose et destin tragique.

Siroter un chocolat chaud sous les saules : Anthropomorphisme, cocooning, feel good, enfance

L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea
Romain Puértolas
Le dilettante, 2013

Ajatashatru Lavash Patel, fakir de profession, décide un jour de débarquer à Roissy dans le but de dégotter un lit à clou chez Ikea.

Fàfnir ton assiette sinon pas de piécette : créature légendaires et fantastiques, petit peuple, féerie, conte, légende, mythe

Le dahu
Patrick Leroy
Éditions du Mont, 2001

Le dahu est une créature légendaire des montagnes Alpines. Ce livre nous présente ses caractéristiques physiques, son mode de vie et les légendes qui lui sont associées.

A window to the past : sorcière, sorcier, magie, SFFF

Malenfer (tome 1) : La Forêt des ténèbres
Cassandra O’Donnell
Flammarion jeunesse, 2018

Zoé et Gabril vivent seuls à Wallandar. Leurs parents sont partis chercher de l’aide, ne pouvant lutter seuls face à la menace de l’arrivée de Malenfer, la forêt maléfique. Mais Malenfer est toute proche et les deux enfants vont devoir lutter pour ne pas être engloutis…

Automne enchanteur

Les rêves d’aurore : LGBTQI+, Militantisme

Carol
Patricia Highsmith
Calmann Lévy, 2013

Thérèse travaille dans un grand magasin. Un jour, elle va faire la rencontre d’une belle femme qui va la fasciner. Cette rencontre va bouleverser sa vie puisqu’elle va pour la première fois poser un visage sur le mot « amour« .

Sarah Bernardt, monstre sacré : Dramaturgie, pièce de théâtre, art

Toffee et moi
Sarah Crossan
Rageot, 2020

Après s’être enfuie de chez elle, Allison trouve refuge chez Marla. Mais Marla appelle Allison Toffee, en souvenir d’un passé avec lequel elle aimerai renouer. Allison, elle, fuit le sien. Ensembles, elles vont tenter de guérir leur blessure.

Les écailles de Mélusine : Féminisme, transformation, métamorphose

Une chambre à soi
Virginia Woolf
10-18, 2001

Classique de la littérature féministe, ce roman met en valeur les freins qui ont muselés la créativité des femmes. Il rappelle la nécessité du temps libre, de l’affirmation de soi et d’un espace rien qu’à soi.

Si vous voulez découvrir cette œuvre autrement, retrouvez la série de podcasts des chemins de la philosophie « La chambre, enfer ou paradis » sur France culture.

Nausicaä de la vallée du vent : nature writing, écologie, nature, post-apocalyptique

Désert solitaire
Edward Abbey
Gallmeister, 2010

Dans les années 1950, Edward Abbey a été ranger 2 saisons dans le parc national des Arches. Amoureux de ce lieu sauvage, il décide d’y retourner une dizaine d’années plus tard. Seulement, le parc s’est modernisé, le tourisme s’est développé, emportant avec lui ce qui avait tant charmé Edward.

Et vous, vous participez à ce challenge ? Quelle est votre PAL ?
Des avis, des suggestions ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire ! Et vous, vous participez à ce challenge ? Quelle est votre PAL ?

Actu'litté

5 actu’littés d’aout

Coucou mes lecteurs ! Aujourd’hui, c’est le retour des 5 actu’littés avec le mois d’août. Je n’avait pas encore relancé la rubrique car avec le confinement, tout avait été un peu chamboulé !

Prix littéraires

Le prix « Envoyé par la poste » est cette année décerné à Dina Abdallah pour Mauvaises herbes. Mais Quesaco que ce prix ? Crée par la fondation La poste, il récompense les courageux ayant adressés leur manuscrits par courrier au maison d’édition, sans recommandations !

Marieke Lucas Rijneveld vient de remporter le prix international Booker avec son premier roman The Discomfort of Evening. C’est la plus jeune lauréate du prix ! Ce roman a été traduit en français sous le titre Qui sème le vent aux Editions Buchet Chastel.

Des livres au cinéma

L’opérateur de télé Britanique Sky prépare un film de noël autour de Roald Dahl et Beatrix Potter ! Une superbe promesse avec deux monstres sacrés de la littérature
jeunesse !

Le très célèbre roman de William Peter Blatty, L’exorciste, reviens au cinéma en 2021 ! Cette nouvelle version sera produite par la société Morgan Creek Entertainment.

Des livres exposés

Vous aimez les beaux livres ? Designer Bookbinders propose une exposition autour de la reliure contemporaine et du livre d’art, à découvrir en ligne !

Que pensez-vous de ces actualités ?
Vous aimeriez partager une actualité littéraire qui vous a marqué ce mois-ci ? N’hésitez pas à laisser un commentaire !
Des avis, des suggestions, j’attends vos retours sur cette nouvelle rubrique.

Découvertes Adulte

Livres brulés et critique sociale : Fahrenheit 451 – Ray Bradebery

Des livres et des lecteurs criminels

Dans la société futuriste où vit Guy Montag, les livres sont interdits. Symboles de culture, de connaissance, ils sont brulés par les pompiers, recyclés après l’ignifugation des maisons. Guy est pompier, un métier qu’il aime pour son importance sociale. Sa rencontre avec Clarisse va tout bouleverser…

Un vétéran de ma wish list

Ce titre traine dans ma Wish list depuis plus de 5 ans. Après avoir suivi un mooc sur la littérature fantasy sur la plateforme fun, j’ai eu envie de me replonger dans des univers SFFF. Après Les anales du disque monde de Terry Pratchet, j’ai donc décidé de m’attaquer à ce monument.

Fahrenheit 451 est un classique de la littérature de science-fiction. Le titre met tout de suite dans l’ambiance : Fahrenheit 451 c’est la température à laquelle brule un livre. C’est un texte politique, engagé, qui dénonce les déviances de notre siècle. S’il a été écrit en 1953 aux États-Unis, il est encore d’une criante actualité.

Une plume poétique et puissante

La plume de Ray Bradebery est sublime. Les descriptions sont d’une grande précision, très poétiques avec toujours de belles images originales. Il explore les longues phrases, assez lyriques, ce qui nous plonge dans une immense rêverie, celle du personnage principal.

Une critique sociale

Ce texte est un message puissant, une critique acerbe de la société, qui remet en perspective notre consommation et notamment celle des écrans. Tout au long de ce roman, nous découvrons une société hypnotisée par les écrans. Ce n’est plus seulement la télévision, les écrans sont partout. Ils ont remplacés les murs du salon. Chaque individu vit dans une immense illusion, dans laquelle il retrouve des publicités, des programmes flash de fiction ou encore des images de sa famille.

Totalement contrôlés par la société de consommation, les citoyens possèdent une oreillette, qui toute la journée, crache des publicités. Constamment noyés, les individus ont perdus le sens de la rêverie. Rêver c’est être inutile, être un ennemie de la société. Il fallait donc également bannir toute réflexion. Ainsi, la société a décidée de bruler les livres, symboles de savoir mais aussi de découvertes de nouvelles expériences et de prise de recul face au quotidien.

Seul l’aspect « divertissement » du livre a été conservé, à travers d’autres médias. Il faut maintenant consommer de plus en plus de divertissements via des programmes extrêmement courts et condensés qui n’ont plus aucuns sens. Les individus sont contrôlés par leur pulsion, qui leur dicte des actes criminels, immoraux et allant à l’encontre de leur besoin profond.

Le récit s’ouvre par des scènes de violence, une violence complètement banalisée dans cette société qui règle le mal-être des gens, en l’aspirant hors de leur corps.

Un personnage en marge, complexe et torturé

Nous suivons Gus, un pompier, qui nous présente son métier. Grâce à un robot capable de retenir les odeurs de chaque individu, il part à la recherche des criminels, ceux qui possèdent des livres et des bibliothèques. Il les traque et brule leur maison pour faire disparaitre toutes traces.

Gus est un personnage torturé, complexe et fascinant. Il est en marge de la société. Progressivement, il va se mettre à questionner son monde, en cherchant des réponses au mal-être de sa femme. Dans un monde où chaque individu n’a le droit qu’à être heureux, il va constater son propre malheur. Il se détache de plus en plus des valeurs qui l’entourent, prisonnier de cette société qui ne lui convient pas. Nous suivons sont cheminement interne, ses rencontres, qui font grandir son intuition interne, et sa passion naissante pour les livres, jusqu’au point de rupture.

Le roman en bref

Dans un monde futuriste où l’autodafé est la justice et les livres des criminels, Ray Bradebery dénonce les maux qui rongent notre société : consommation à outrance, absence de réflexion et de prise de recul, divertissement avant tout, surinformation et sur-publicité… Un texte amené par une plume magnifique, précise et très poétique, d’utilité publique !

Fahrenheit 451
Ray Bradebery
Denoël, 1955

Ma note : ★★★★★

Des idées en lien avec ce roman ? N’hésitez pas à les partager en commentaire !